Ena Lindenbaur avec un texte de Cédric Demangeot – édition fissile
330 exemplaires, les 20 premiers tirés sur Vélin d’Arches sont accompagnés d’un dessin orignal, 2010, traduction Hugo Hengl

  • Sans mots
  • Sans mots
  • Sans mots
  • Sans mots
  • Sans mots
  • Sans mots
  • Sans mots
  • Sans mots
  • Sans mots
  • Sans mots
  • Sans mots
  • Sans mots
  • Sans mots
  • Sans mots
  • Sans mots

Le cri / n'a pas de mots.
La danse, la faim
le rire, l'horreur

la peur, la joie, la
nausée / n'ont pas de mots.
La folie

n'a pas de mots. L'amour, le sexe
le cœur, le sang, la vie / n'ont
pas de mots.

Le corps : la vérité, la mort
n'ont jamais eu / le moindre mot.
L'homme / n'a que ça. / à

la bouche & / plein les mains :
words, words, words
qui ne peuvent rien / pour ou contre le monde.

& le même pas beau / mot « mot »
cent fois barré qui revient / faire le récit jamais
achevé - toujours / raté — du rêve

de sa disparition.